14 Mai 2020

Quatorze projets de recherche en IA se joignent à la lutte contre la COVID-19

Le CIFAR a dévoilé les 14 projets qui vont recevoir une subvention du programme Catalyseur IA-COVID-19, une initiative financée par le gouvernement de l’Ontario, Microsoft Research, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), Génome Canada, la Fondation Max Bell et de nombreux donateurs individuels. Lancé le 23 mars 2020, ce programme finance des idées et des projets novateurs qui comportent de grands risques, ainsi que de grandes récompenses pour lutter contre la pandémie actuelle de COVID-19.

Les chercheurs de Mila figurent dans 5 des projets retenus :

  • PanXcea : Prédictions grâce à une analyse externe de la COVID-19 basée sur des radiographies
    Collaborateurs : Marzyeh Ghassemi (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, Institut Vecteur, Université de Toronto), Joseph Paul Cohen (Mila, Université de Montréal), Chris McIntosh (Université de Toronto)
  • Exploitation des graphes de connaissances biomédicales pour les stratégies de reconversion de médicaments pour la COVID-19
    Collaborateurs : Jian Tang (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, Mila, HEC Montréal), William L. Hamilton (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, Mila, Université McGill), Yoshua Bengio (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR et codirecteur, programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique du CIFAR, Mila, Université de Montréal), Guy Wolf (Mila, Université de Montréal), Yue Li (Mila, Université McGill)
  • Modélisation de la transmission du SRAS-CoV-2 entre sources zoonotiques à l’échelle génique
    Collaborateurs : Guillaume Rabusseau (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, Mila, Université de Montréal), Vladimir Makarenkov (Université du Québec à Montréal), Bogdan Mazoure (Mila, Université McGill)
  • L’apprentissage automatique contre la COVID-19 : Accélérer la découverte de médicaments à petites molécules
    Collaborateurs : Sarath Chandar (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, Mila, Polytechnique Montréal), Matthew Taylor (Amii, Université de l’Alberta), Sai Krishna (99andBeyond), Karam Thomas (99andBeyond)
  • La planification en tant qu’inférence dans les modèles de dynamique épidémiologique
    Collaborateurs : Frank Wood (titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR, Mila, Université de la Colombie-Britannique), Benjamin Bloem-Reddy, Alexandre Bouchard, Trevor Campbell (Université de la Colombie-Britannique)

Mots des bailleurs de fonds 

« Notre gouvernement explore toutes les possibilités, y compris la recherche de pointe en IA pour lutter contre la COVID-19 et contribuer à la base de connaissances mondiale sur ce virus », déclare Ross Romano, ministre des Collèges et Universités de l’Ontario. « Pour lutter contre ce nouveau virus, il faut une pensée novatrice et des mécanismes de résolution de problèmes avant-gardistes. Notre investissement permettra de financer l’équipement et l’espace de laboratoire nécessaires pour mener à bien ces recherches en IA. »

« En raison de l’ampleur et de la taille de la pandémie mondiale, l’industrie, les organismes sans but lucratif, les gouvernements, les chercheurs et les cliniciens doivent travailler en collaboration », déclare John Kahan, responsable de l’analyse des données chez Microsoft et directeur mondial de l’initiative AI for Health (L’IA au service de la santé). « Nous sommes fiers d’œuvrer en partenariat avec le CIFAR à l’appui du programme de subventions Catalyseur IA-COVID-19 afin d’accélérer la recherche liée à la COVID-19 en mettant à profit nos solutions de calcul haute performance Azure, nos ressources informatiques Azure et notre équipe en science des données. »

« Ces subventions constituent une occasion exceptionnelle pour les chercheurs interdisciplinaires de collaborer à des solutions qui aideront les Canadiens à retrouver une vie normale », déclare Alejandro Adem, président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. « Nous sommes ravis de nous associer au CIFAR dans le cadre de cette initiative visionnaire. »

« La génomique nous permet d’observer le fonctionnement du virus à l’échelle moléculaire, et nous sommes aujourd’hui en mesure d’accumuler des données de séquençage d’un virus comme celui de la COVID-19 à une vitesse sans précédent. L’application de techniques informatiques basées sur l’IA à ces données nous permet d’avoir une compréhension nouvelle et beaucoup plus approfondie de ces énormes ensembles de données génomiques, et ouvre la voie à d’extraordinaires possibilités. Les projets mis de l’avant grâce au programme de subventions Catalyseur IA-COVID-19 du CIFAR sont emballants, car ils témoignent de l’effet transformateur naissant et durable de la génomique sur les soins de santé », dit Rob Annan, président et chef de la direction de Génome Canada.

« La pandémie de COVID-19 nous incite tous à prêter main-forte pour résoudre la crise et travailler au retour à la normale », indique Allan Northcott, président de la Fondation Max Bell. « Le CIFAR a rapidement mobilisé sa formidable capacité de recherche et de rassemblement dans plusieurs domaines, notamment avec le lancement du programme de subventions Catalyseur. La Fondation Max Bell est ravie de soutenir ces initiatives d’une importance capitale. »

Le Fonds de lutte contre la COVID-19 œuvre à l’appui de mesures et de collaborations pertinentes et efficaces durant cette période sans précédent. L’intégralité des dons soutient des initiatives comme les subventions Catalyseur IA-COVID-19 qui favorisent l’innovation et les collaborations de recherche. En œuvrant de concert, nous pouvons endiguer plus rapidement la pandémie de COVID-19. Apprenez-en plus sur le Fonds de lutte contre la COVID-19​ et faites un don​ dès maintenant.

array(1) { ["wp-wpml_current_language"]=> string(2) "fr" }