Fabio Viola

Mila > À propos de Mila > Équipe > Fabio Viola
Membre Industriel Associé
Fabio Viola
chercheur, DeepMind
Fabio Viola

Fabio Viola est chercheur à DeepMind, où il se concentre sur le développement de méthodes fondamentales afin de mieux comprendre la notion d’incertitude pour l’apprentissage par renforcement et sur la construction de bibliothèques et d’outils pour une recherche efficace. Dans le cadre de ce travail, il a contribué à améliorer les modèles génératifs, au moyen d’approches allant de l’expansion des méthodes numériques existantes aux systèmes de mémoire externe et aux mécanismes d’interrogation des modèles génératifs.

Fabio a intégré ses recherches fondamentales sur les modèles génératifs dans des agents d’apprentissage par renforcement, visant à améliorer la planification et la navigation. Il a récemment mis l’accent sur des projets dont le but est d’améliorer le raisonnement des agents relatifs à leur expérience passée afin de mieux comprendre les nouvelles données, ainsi que la manière dont les agents peuvent interagir avec l’environnement et apprendre à distinguer les véritables relations de cause à effet des corrélations fallacieuses.

Afin de soutenir et d’étendre ses travaux de recherche et ceux des autres, Fabio a conçu, développé et maintenu plusieurs bibliothèques couvrant l’ensemble du cycle de vie d’une expérience de recherche : de la configuration des réseaux neuronaux à l’entraînement de grands modèles génératifs distribués et d’agents d’apprentissage par renforcement. Ces bibliothèques ont été utilisées quotidiennement par des centaines de scientifiques pour mener des recherches de calibre mondial au sein de DeepMind et de Google.

Avant de rejoindre DeepMind, Fabio a travaillé comme ingénieur de recherche dans l’industrie des effets visuels (VFX) à Londres, au Royaume-Uni. Il s’est concentré sur le développement d’un code d’optimisation numérique rapide basé sur le GPU et sur l’utilisation de l’apprentissage automatique et de la vision par ordinateur afin de faciliter et d’accélérer la manipulation et le montage de séquences en direct par les artistes visuels.

Il a obtenu son doctorat en ingénierie à l’Université de Cambridge, où il a étudié la vision par ordinateur sous la direction du Dr Andrew Fitzgibbon et du professeur Roberto Cipolla.

array(1) { ["wp-wpml_current_language"]=> string(2) "fr" }