Mila > Mila dévoile son rapport d’impact économique et scientifique
18 Nov 2021

Mila dévoile son rapport d’impact économique et scientifique

Fondé en 2018, Mila est désormais un des instituts de recherche en intelligence artificielle les plus reconnus au monde.

Montréal, le 18 novembre 2021 – Mila, l’Institut québécois d’intelligence artificielle, dévoile son premier rapport d’impact reflétant sa croissance impressionnante et les nombreuses retombées directes et indirectes enregistrées depuis 2018, dans le contexte de l’essor de l’écosystème de l’IA au Québec.

Citation Valérie Pisano, présidente et cheffe de la direction de Mila.
« Mila a connu une croissance extraordinaire depuis 2018. Très rapidement, notre institut s’est imposé par son fort impact scientifique, social et économique. Montréal et le Québec sont devenus des plaques tournantes de l’intelligence artificielle, une technologie qui a un potentiel extraordinaire pour relever les défis que vivent nos entreprises et nos communautés. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli et devons miser sur nos piliers stratégiques comme la recherche de pointe, l’attraction des meilleurs talents, l’impact social et d’adoption de l’IA pour la prochaine phase de notre croissance. »

Citation Pierre Boivin, président du conseil d’administration de Mila.
« Mila est certainement l’ingrédient central de l’écosystème d’intelligence artificielle du Québec. Nous pouvons être fiers de cet institut qui est maintenant reconnu comme l’un des plus performants et attractifs au monde. Mila permet au Québec d’attirer les meilleurs talents en IA et par le fait même, d’avoir un avantage compétitif important pour aider les entreprises d’ici à accélérer l’adoption de l’IA et à attirer les entreprises technologiques en quête des meilleurs talents. »

Citation Yoshua Bengio, fondateur et directeur scientifique de Mila.
« Je suis très fier de l’incroyable élan qu’ont connu Montréal et le Québec en matière de développement de l’intelligence artificielle. Alors que nous étions une poignée de professeurs et d’étudiants il y a à peine quelques années, Mila regroupe une communauté de près de 1 000 professeurs, chercheurs, employés et partenaires et est désormais un des piliers de la recherche en apprentissage automatique dans le monde. Je suis très confiant que les travaux réalisés par nos équipes continueront d’avoir un impact majeur pour la science. Les avancées récentes permettent par ailleurs de voir l’IA comme un vecteur de solutions à des enjeux globaux et collectifs comme la santé et l’environnement. L’avenir de la recherche en IA est prometteur et Montréal est une plaque tournante qui fait une différence dans le développement et de déploiement de solutions d’IA. »

Depuis 2018, l’impact scientifique et académique de Mila s’est considérablement accru.

  • Alors qu’il comptait environ 200 étudiants-chercheurs à ses débuts, l’institut en compte aujourd’hui plus de 800, dont plus de 70 % proviennent de l’extérieur du Québec, confirmant le pouvoir attractif de Mila et du Québec en la matière ;
  • Le corps professoral, au coeur des activités de recherche de l’institut, a triplé et compte désormais plus de 87 professeurs associés et principaux reconnus mondialement comme des experts de premier plan en intelligence artificielle et dans des domaines connexes tels que santé et l’environnement ;
  • Les professeurs de Mila ont obtenu 48 chaires IA Canada-CIFAR, soit 44 % du total des chaires au Canada ;
  • Les chercheurs de Mila ont publié plus de 1 400 articles scientifiques, dont plus de 340 en collaboration avec au moins un membre de l’industrie ;
  • En partie grâce à Mila, Montréal est devenue en 2020 la 1re ville au Canada pour le financement de la recherche universitaire en IA avec plus de 1,34 G$ par année.

Mila s’est également imposé comme vecteur d’investissements locaux et étrangers et comme un acteur économique d’importance.

  • Mila compte maintenant 84 partenaires industriels locaux et internationaux, ce qui représente une hausse de plus de 400 % en 4 ans et de 100 % depuis un an ;
  • Depuis 2018, plus de 30 entreprises technologiques internationales ont installé un laboratoire de recherche en IA ou un lieu d’affaires à Montréal ;
  • Depuis sa fondation, l’équipe de recherche appliquée de Mila a travaillé sur plus de 112 projets afin d’aider les entreprises d’ici et d’ailleurs à accélérer le développement et le déploiement de l’intelligence artificielle dans leurs produits et services ;
  • Plus de 176 stagiaires de Mila ont travaillé dans plus de 55 entreprises québécoises depuis 2018 afin de les aider à prendre le virage de l’IA ;
  • 46 startups sont membres de Mila dont 16 qui proviennent directement de notre communauté de recherche. Plus de la moitié de ces startups sont de propriété québécoise ;
  • Mila collabore au succès des programmes Next AI, Creative Destruction Lab et Centech qui sont au cœur de l’avancement de douzaines de startups en IA ces dernières années.

L’essor de Mila et de l’écosystème d’IA au Québec ont eu un impact économique significatif, selon des travaux réalisés par Mila et la firme McKinsey.

  • L’intelligence artificielle a été un vecteur important de création d’emploi en 2020 alors que plus de 19 400 personnes occupaient un emploi en lien direct avec le secteur. À Montréal seulement, plus de 95 000 emplois indirects sont liés à l’IA.
  • L’IA au Québec en 2020 a mené à la création d’approximativement 3 500 nouveaux emplois directs, ce qui a généré 625 M$ de création de valeur économique, pour une contribution directe supplémentaire de 385 M$ au PIB.
  • À cet effet, nous considérons que les premiers investissements publics en intelligence artificielle ont eu un effet levier de création de valeur économique de 1,76x selon une estimation conservatrice.
  • Également, les startups montréalaises et québécoises en IA ont reçu plus de 1,7 G$ en financement de capital de risque entre 2018 et 2020.

Finalement, Mila tient à s’engager au plus haut niveau afin de continuer à faire du Québec une référence mondiale en matière d’intelligence artificielle. C’est dans cet esprit que nous avons proposé nos recommandations au gouvernement du Québec dans le cadre des consultations sur le renouvellement de la Stratégie québécoise de recherche et d’innovation. Nous sommes également fiers de participer aux discussions du grand Rendez-vous de l’innovation québécoise qui se déroule les 18 et 19 novembre 2021.

Pour lire la version intégrale du rapport d’impact de Mila, visitez www.mila.quebec/impact.

Pour lire le sommaire du rapport, cliquez ici.


À propos de Mila
Fondé par le professeur Yoshua Bengio de l’Université de Montréal, Mila est un institut de recherche en intelligence artificielle qui rassemble près de 900 chercheurs spécialisés dans le domaine de l’apprentissage automatique. Basé à Montréal, Mila a pour mission d’être un pôle mondial d’avancées scientifiques qui inspire l’innovation et le développement de l’IA au bénéfice de tous. Mila est une organisation à but non lucratif reconnue mondialement pour ses importantes contributions au domaine de l’apprentissage profond, en particulier dans les domaines de la modélisation du langage, de la traduction automatique, de la reconnaissance d’objets et des modèles générateurs. Pour en savoir plus, visitez mila.quebec.

Demandes médias:
Eric Aach
eaach@national.ca
514-569-3594

Renseignements :
Ludovic Soucisse
Chef des communications et des affaires publiques, Mila
ludovic.soucisse@mila.quebec
514-378-8425

array(1) { ["wp-wpml_current_language"]=> string(2) "fr" }