Guide du programme de maîtrise professionnelle en apprentissage automatique à Mila

26/10/2020
Guide du programme de maîtrise professionnelle en apprentissage automatique à Mila
par Ishaan Kumar

Note de la rédaction : Cet article a été publié initialement en anglais sur Medium et a été revu et adapté pour le blogue de Mila avec le consentement de l’auteur. Les opinions qui y sont exprimées sont entièrement celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues de l’ensemble de la communauté de Mila.

Je reçois beaucoup de messages sur LinkedIn concernant le programme de maîtrise professionnelle en apprentissage automatique offert par Mila. La majorité des candidats intéressés sont de jeunes diplômés qui veulent connaître les avantages et les inconvénients de ce programme offert par l’Université de Montréal (UdeM). Comme il s’agit d’une institution francophone, cela peut représenter un enjeu pour les étudiants étrangers. J’ai donc créé une rubrique FAQ pour aider les candidats éligibles à prendre une décision éclairée.

Veuillez noter que les réponses présentées ci-dessous sont tirées de ma propre expérience, étant moi-même étudiant au programme. Votre expérience pourrait donc différer de la mienne. Je tenterai néanmoins d’être le plus objectif possible.

C’est parti !

Q. Qu’est-ce que Mila ?
R. Il est important selon moi de couvrir tous les aspects du programme et de la vie à Montréal afin de bien cerner vos attentes et d’éviter les frustrations.

Mila regroupe sous le même toit les chercheurs en IA de quatre institutions universitaires montréalaises – Université de Montréal, Université McGill, HEC Montréal et Polytechnique Montréal. Il ne s’agit donc ni d’une université ni d’une entreprise, mais d’un groupe de personnes issues de milieux interdisciplinaires qui effectuent de la recherche collaborative avec le soutien du personnel de Mila.

[N.D.L.R.] Mila contribue à des projets et des plateformes en partenariat avec un éventail d’organisations afin d’accélérer l’innovation économique et sociale. Pour consulter la liste complète des partenaires industriels de Mila, c’est ici.

Mila offre un encadrement académique à ses étudiants. Pour des informations sur l’immigration, le logement, le coût de la vie et l’intégration, voir ci-dessous.

  • Immigration

Les bureaux des étudiants internationaux des universités partenaires vous aideront à comprendre les conditions à remplir pour tout étudiant étranger auprès d’Immigration Canada. Consultez le site web du Bureau des étudiants internationaux (BEI) de l’UdeM pour plus d’informations.

Bon à savoir : le BEI organise un webinaire sur l’immigration trois fois par semaine où il vous sera possible de poser des questions spécifiques à votre situation.

[N.D.L.R.] Cette page FAQ étant destinée aux étudiants qui postulent pour le programme de maîtrise professionnelle en apprentissage automatique offert à l’UdeM et géré par Mila, les étudiants étrangers intéressés par tout autre programme de recherche de Mila trouveront ci-dessous les bureaux des étudiants internationaux des institutions partenaires :
Université McGill : Services aux étudiants étrangers (en anglais seulement)
Polytechnique Montréal : Étudiants internationaux
HEC Montréal : Étudiants étrangers

  • Logement

Il existe de nombreux groupes Facebook qui aident les nouveaux étudiants à trouver un logement. Kijiji est également une bonne source. Toutefois, avant de signer quoi que ce soit, je vous suggère d’envoyer un message pour demander à visiter l’appartement, car il peut être très facile de se faire avoir par des photos. Si vous êtes à l’extérieur de Montréal, je vous déconseille fortement de réserver un appartement avant votre arrivée. Voici des liens utiles pour trouver un logement via les groupes Facebook.

https://www.facebook.com/groups/roommatesmontreal/

https://www.facebook.com/groups/colocationmontreal/

https://www.facebook.com/groups/335425193549035/

  • Coût de la vie moyenne à Montréal

Selon mon expérience, on peut vivre aisément avec 1100 $ par mois. Si vous voulez réduire ce coût, vous pouvez vivre en colocation ou en résidence étudiante à l’UdeM. Des trucs pour réduire aussi vos dépenses alimentaires : faites affaire avec les coopératives alimentaires, les cuisines collectives, les organisations d’aide à la communauté, etc. En devenant bénévole dans l’une ou l’autre de ces organisations, vous pourriez recevoir des repas gratuits en échange de vos efforts.

  • Intégration

Mila organise une séance d’accueil pour les nouveaux étudiants. Vous aurez alors accès à l’Intranet de Mila qui contient une mine de ressources et d’informations utiles. Le personnel de Mila pourra également vous être de bon conseil. Par ailleurs, Mila offre aux nouveaux étudiants la possibilité de suivre des cours de français et d’anglais.

Q. Quel est le rôle de Mila en regard de ce programme ?
R. Mila gère la majorité des cours obligatoires et des cours optionnels. Cela signifie que les professeurs de Mila donnent les cours. Les assistants de classe sont des doctorants de Mila. En raison de la pandémie de COVID-19, Mila a déplacé les cours sur des plateformes virtuelles au lieu de les tenir dans l’espace Mila.

Mila aide aussi ses étudiants à trouver un stage et à l’accomplir avec succès selon les exigences du programme. Enfin, Mila organise une foire aux stages et à l’emploi bisannuelle exclusivement réservée à sa population étudiante et à ses partenaires industriels.

Q. Quelle est la durée du programme de maîtrise professionnelle ?
R. La durée du programme est de trois semestres, auxquels s’ajoute un stage de six mois. Au total, cela fait environ deux ans (en supposant que vous preniez une pause pour profiter de l’été à Montréal, ce que je vous recommande fortement !). Si vous voulez vous mettre au défi et compléter le programme tout d’un trait, vous pouvez jumeler votre dernier semestre à votre stage.

Je m’explique : supposons que vous vous inscriviez à l’automne 2020 et que vous suiviez vos quatre cours obligatoires à l’automne 2020 et à l’hiver 2021. Une fois que vous les aurez terminés, vous pourrez enchaîner avec votre stage à l’été 2021 – de mai à août, soit quatre mois au total. Pendant les deux derniers mois de votre stage, vous pourriez travailler à temps partiel (à l’automne 2021). De plus, vous pourriez vous inscrire à deux cours et remplir toutes les conditions requises d’ici décembre 2021. Vous devrez toutefois opter pour le statut « correction-évaluation » afin de faire évaluer votre rapport de stage.

Q. Une fois le programme terminé, vais-je obtenir un diplôme en informatique ou en apprentissage machine ?
R. Vous serez titulaire d’un diplôme en informatique. Bien que je n’aie pas encore reçu le mien (#COVID-19), une lettre officielle m’a été envoyée indiquant qu’il s’agit bel et bien d’une maîtrise en informatique.

Q. J’ai suivi < insérer le nom d’un cours obligatoire > dans le cadre de mon programme de premier cycle. Dois-je le reprendre dans le cadre de ma maîtrise ?
R. Non. Si vous pouvez prouver au directeur du programme que le contenu du cours de premier cycle correspond à celui de la maîtrise, vous en serez dispensé. Vous devrez toutefois le remplacer par un autre, de façon à compléter six cours au total, tel que l’exige le programme. Ayant vécu moi-même cette situation, j’ai dû soumettre mon relevé de notes ainsi que le contenu du cours de premier cycle en format PDF afin d’en être dispensé.

Q. Puis-je suivre trois cours en un semestre ?
R. Tout à fait ! Est-ce que je le recommande ? Non, car c’est très exigeant, pas tant par la difficulté que par la quantité de travail. Et selon moi, vous aurez moins de temps pour apprécier et comprendre les cours. Si vous craignez avoir du temps à tuer, vous pouvez collaborer au projet de l’un des chercheurs, participer à des groupes de lecture ou vous adonner à un passe-temps. Pourquoi se presser ?

Q. J’ai été admis au programme de maîtrise professionnelle en apprentissage automatique et j’ai posé ma candidature à la maîtrise en informatique de l’UdeM, comme le recommande Mila. Serai-je admis automatiquement à l’UdeM ?
R. Comme mentionné précédemment, Mila n’est pas une université. Une admission au programme de Mila n’est pas une garantie d’admission à l’UdeM. Mila a ses propres critères de sélection et l’UdeM a les siennes. Le comité d’admission de l’UdeM doit s’assurer que les exigences de base en informatique ont été remplies. Mais il est vrai qu’un candidat accepté à Mila a plus de chance de l’être à l’UdeM !

Q. Puis-je passer de la maîtrise professionnelle à la maîtrise de recherche ? Si oui, quelle est la procédure à suivre ?
R. Oui, c’est possible. La première étape consiste à trouver un superviseur au sein de Mila qui serait prêt à vous prendre comme étudiant à la maîtrise de recherche. Ensuite, vous devrez remplir des formulaires d’admission (surveillez la date limite !). Pour en savoir plus, communiquez avec les personnes-ressources facultaires (TDGE) du Département d’informatique et de recherche opérationnelle (DIRO) de l’UdeM.

[N.D.L.R.] Si votre superviseur n’est pas de l’UdeM, vous devrez vous inscrire à l’université à laquelle il ou elle est affilié.e (par exemple, McGill). Si votre co-superviseur est affilié à l’UdeM, vous pourrez poursuivre vos études à l’UdeM.

En outre, notez que même si cela est possible en théorie, le passage de la maîtrise professionnelle à la maîtrise recherche est très rare en pratique. La façon principale d’entrer dans le programme de maîtrise recherche est de faire une demande d’admission par le biais du processus de jumelage des superviseurs Mila (ouvert du 15 octobre au 15 décembre de chaque année pour les admissions du semestre d’automne suivant) ou par le biais du processus d’admission de l’université affiliée correspondante (par exemple McGill).

Q. Est-ce possible de suivre tous les cours de la maîtrise professionnelle en apprentissage automatique en anglais ?
R. Tout à fait. Les cours obligatoires listés sur lapage web du programme sont pratiquement tous offerts en anglais – la langue d’enseignement dépend en fait de l’enseignant. Et selon la politique de l’UdeM, vous pouvez demander d’être soumis aux évaluations (examens, devoirs, etc.) dans la langue de votre choix (EN/FR). Ceci s’applique à tous les cours de niveau supérieur. Par contre, ce n’est pas toujours le cas pour les cours supplémentaires auxquels le département pourrait vous demander de vous inscrire.

Q. Est-il possible pour un étudiant qui ne parle pas français de trouver un stage à Montréal ?
R. Oui ! Beaucoup d’étudiants anglophones inscrits à la maîtrise font leur stage à Montréal. Bien que le français soit la langue officielle en milieu de travail, ce serait l’occasion parfaite d’améliorer votre français et d’apprendre davantage sur la culture québécoise. Comme pour toute chose dans la vie, il ne tiendra qu’à vous de profiter au maximum de votre expérience. Dans tous les cas, comment la plupart des activités de recherche et de programmation en apprentissage automatique se font en anglais, vous en sortirez gagnant même si vous ne maîtrisez pas bien le français.

Q. Peut-on faire un stage dans une entreprise qui n’est pas partenaire de Mila ?
R. Oui. Toutefois vous devrez faire d’abord approuver votre projet par Mila.

Q. Peut-on suivre des cours offerts dans des universités qui ne sont pas affiliées à Mila ?
R. Oui, mais cette option n’est pas exclusive à Mila. Ainsi, les étudiants inscrits dans une université ou une école affiliée à Mila – Université de Montréal, Université McGill, HEC Montréal, Polytechnique Montréal – peuvent s’inscrire à des cours dans d’autres universités québécoises dans le cadre du programme BCI pour compléter leurs deux cours à option ouverts.

Q. Quelles sont les possibilités de financement offertes aux étudiants à la maîtrise professionnelle en apprentissage automatique ?
R. Au Québec, les étudiants internationaux doivent payer des frais de scolarité supplémentaires. Les étudiants étrangers peuvent toutefois bénéficier d’une bourse qui dispense de ces frais. Vous n’avez pas à en faire la demande, elle sera évaluée par l’UdeM pour tous les étudiants étrangers au moment de leur candidature. Pour plus d’information, veuillez consulter la page Web de l’UdeM ici – admission (en En, Fr, Pt et Es) – et ici – Bureau du registraire (en Fr).

Bon à savoir : comme le stage effectué dans le cadre du programme est rémunéré, cela vous permettra de couvrir au moins la moitié de vos frais de scolarité. Mais avant de commencer votre stage, vous devrez soumettre une demande au programme Mitacs Accélération, lequel couvre la moitié du montant reçu par l’étudiant en tant que stagiaire dans la plupart des entreprises participantes. Mila assiste ses étudiants dans le dépôt des candidatures au Mitacs et organise une séance d’information sur ce programme avant le salon de l’emploi. Pour plus d’informations, veuillez contacter Gabrielle Gingras, spécialiste de Mila en formation appliquée et programmes Mitacs.

Visitez la page web de la maîtrise professionnelle en apprentissage automatique de Mila pour plus d’informations, ou encore la page web de procédure de candidature du DIRO. Vous trouverez ici des informations sur la procédure d’admission à tous les programmes de Mila.

La période d’admission et de recrutement pour tous les programmes de Mila s’étend du 15 octobre au 15 décembre 2020.

Articles similaires

array(1) { ["wp-wpml_current_language"]=> string(2) "fr" }