6 Août 2019

MILA ACCUEILLE BLAKE RICHARDS AU SEIN DE SON ÉQUIPE

Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle annonce l’arrivée de Blake Richards, professeur adjoint à l’Université McGill, au sein de son équipe de chercheurs. Cet expert en neurosciences et en apprentissage machine poursuivra son exploration de comment le cerveau apprend de l’expérience afin de faire progresser la compréhension du cerveau et de contribuer au développement de l’intelligence artificielle inspirée par la neuroscience.

« Nous sommes ravis d’accueillir ce jeune chercheur exceptionnel. Blake Richards est particulièrement bien placé pour mener des recherches à l’intersection des neurosciences et de l’intelligence artificielle grâce à son expérience en informatique et en neuroscience expérimentale. Très peu de chercheurs dans le monde ont la capacité de parler aussi couramment le langage de l’apprentissage automatique et celui des neurosciences », indique Yoshua Bengio, directeur scientifique de Mila.

La recherche menée par Blake Richards vise à unifier l’expérience et la théorie en mettant à l’essai des hypothèses sur l’apprentissage du cerveau dérivées de l’apprentissage machine. À l’aide de modèles informatiques et d’outils d’apprentissage automatique, ainsi qu’en collaborant avec des neuroscientifiques expérimentaux, il tente de déterminer comment le cerveau s’assure que les changements physiologiques qui surviennent pendant l’apprentissage nous aident à atteindre nos objectifs.

Un autre projet majeur est l’étude de l’utilisation de la mémoire pour renforcer l’apprentissage. S’inspirant du système nerveux des mammifères, le Dr Richards et son équipe exploreront de nouveaux réseaux neuronaux à mémoire augmentée qui peuvent résoudre des problèmes impliquant de longues contingences temporelles et des environnements non stationnaires.

Blake Richards a reçu plusieurs prix et distinctions pour ses contributions, dont un Google Research Faculty Award en 2016, un prix de jeune chercheur du gouvernement de l’Ontario en 2018 et le prix du jeune chercheur de l’Association canadienne des neurosciences en 2019. Il est également Fellow du programme CIFAR Learning in Machines and Brains, et chercheur au laboratoire Creative Destruction Lab et titulaire d’une chaire en IA Canada-CIFAR dans le cadre de la Stratégie pancanadienne sur l’IA.