25 Avr 2019

Yoshua Bengio reçoit le prix Killam pour les sciences naturelles

Le Conseil des arts du Canada a dévoilé aujourd’hui les gagnants du programme Killam de 2019 – composé des prix Killam et des bourses de recherche Killam. Distribuant près d’un million de dollars chaque année, ce programme est l’un des plus prestigieux récompensant les chercheurs du pays dont le travail a un impact important sur nos vies.

« Grâce à leur apport exceptionnel dans le développement de l’intelligence artificielle, dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens ou dans l’analyse du comportement des partis politiques et des électeurs, les gagnants et les boursiers de cette année contribuent à notre compréhension du monde dans lequel nous vivons. Leur audace et leur persévérance nous inspirent et nous aident à bâtir un avenir meilleur pour tous. »
– Simon Brault, directeur et chef de la direction, Conseil des arts du Canada

Les prix Killam rendent hommage à d’éminents chercheurs qui s’illustrent dans les domaines des sciences humaines, des sciences sociales, des sciences naturelles, des sciences de la santé et du génie. Ces chercheurs extraordinaires contribuent activement à la recherche de pointe et leurs avancées ont des impacts positifs sur nos vies. Ils reçoivent chacun un prix de 100 000 $.

Les gagnants des prix Killam seront honorés à Ottawa, le 21 mai prochain, à l’occasion de la Semaine de l’innovation canadienne.

Les récipiendaires sont :

  • Sciences naturelles – Yoshua Bengio, de l’Université de Montréal et de Mila, est reconnu comme l’un des plus grands experts mondiaux en matière d’intelligence artificielle et comme un pionnier de l’apprentissage profond. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les algorithmes d’apprentissage statistique, il est fondateur et directeur scientifique de Mila, l’Institut québécois d’intelligence artificielle, le plus important groupe universitaire de recherche en apprentissage profond au monde. En 2019, il est colauréat du prix A.M. Turing, considéré comme le « Nobel de l’informatique », qu’il reçoit conjointement avec Geoffrey Hinton et Yann LeCun.
  • Sciences sociales – André Blais, de l’Université de Montréal, est professeur au département de science politique de l’Université de Montréal où il est titulaire de la Chaire de recherche en études électorales. Il a dirigé le projet Making Electoral Democracy Work, qui a analysé le comportement des partis et des électeurs dans 25 élections tenues dans cinq pays différents. Il est un expert mondial dans l’étude des élections.
  • Génie – Keith W. Hipel, de l’Université de Waterloo, est professeur d’ingénierie des systèmes. Il est connu mondialement pour ses recherches interdisciplinaires. Uniques du point de vue du génie des systèmes, elles portent sur l’élaboration de méthodologies liées à la résolution de conflits, à l’analyse de décision multicritères, à la modélisation chronologique et à d’autres processus décisionnels. Elles trouvent leur application dans les domaines des ressources en eau, du génie environnemental, de l’énergie et du développement durable.
  • Sciences de la santé – Stephen W. Scherer, de l’Université de Toronto, a révolutionné notre compréhension du génome humain grâce à ses recherches effectuées au Hospital for Sick Children. La Database of Genomic Variants, dont il est le fondateur, est la base de données sur les variabilités du nombre de copies (VNC) la plus utilisée au monde. Chaque jour, elle est utilisée partout sur le globe pour poser des milliers de diagnostics cliniques.
  • Sciences humaines – Lynne Viola, de l’Université de Toronto, est spécialiste de l’histoire de l’Union soviétique. Bénéficiant d’une renommée internationale, elle étudie la répression massive survenue dans les années 1930. Elle est reconnue pour la publication d’archives datant de l’ère stalinienne, un travail sans précédent visant la conservation de ces documents dans le domaine public. Elle est l’auteure et la rédactrice en chef de plusieurs livres, dont The Unknown Gulag et Stalinist Perpetrators On Trial (Oxford University Press). Admise à la Société royale du Canada en 2014, elle a reçu le prix Molson du Conseil des arts du Canada en 2018.

Apprenez-en davantage sur le programme Killam

Pour obtenir des entrevues avec les gagnants et les boursiers de recherche :

Charlene Coy, C2C Communications
Cellulaire : 416-451-1471
charlene@c2ccommunications.com

Conseil des arts du Canada :
Joly-Anne Ricard
Conseillère, Relations publiques et médias sociaux
Téléphone : 1-800263-5588, poste 4166 ou Cellulaire : 343-998-2627
Joly-Anne.Ricard@conseildesarts.ca

Source : Conseil des arts du Canada