20 Avr 2019

Blake Richards gagne le prix du jeune chercheur de l’ACN 2019

/
Tags,

L’Association canadienne des neurosciences est fière d’annoncer que le Dr Blake Richards, de l’Université de Toronto à Scarborough, est le lauréat du Prix du jeune chercheur de 2019 de l’ACN. Ce prix récompense ses travaux de recherche exceptionnels à l’intersection de la neuroscience et de l’intelligence artificielle (IA). Le professeur Richards recevra son prix le 24 mai 2019 à Toronto, dans le cadre du 13ème congrès annuel canadine de neuroscience.

“Les travaux de Blake Richards offrent une perspective interdisciplinaire mêlant théorie et expériences à un degré vraiment rare, malgré son importance pour l’avancement des neurosciences dans les décennies à venir. […] Je suis convaincue qu’il poursuivra son ascension et émergera comme l’un des leaders mondiaux des approches computationnelles pour la compréhension du cerveau. ”

Mélanie A. Woodin
Professeure, Département de biologie cellulaire et des systèmes
Vice-doyenne aux partenariats interdivisionnels – Faculté des arts et des sciences
Université de Toronto

Le programme de recherche du Dr Richards porte sur le fonctionnement des neurones, l’apprentissage et l’intelligence artificielle (IA). En utilisant une combinaison de modélisation informatique et d’approches avancées en neurosciences et en imagerie cérébrale, son laboratoire explore les bases neurales de l’apprentissage en profondeur (« Deep learning »). Le but de ce travail est de mieux comprendre les bases neurobiologiques de l’intelligence animale et humaine et de fournir de nouvelles informations pour aider à guider le développement de l’IA.

Son laboratoire a apporté plusieurs contributions importantes aux modèles mathématiques d’apprentissage et de mémoire dans le cerveau. Celles-ci ont fourni de nouvelles informations sur le processus de consolidation de la mémoire, l’apprentissage dans le cerveau et par des machines, et sur la manière dont les structures du cerveau permettent un apprentissage en profondeur dans de vrais cerveaux. Ce travail théorique a été bien reconnu dans les communautés des neurosciences et de l’IA, et le Dr Richards est considéré comme un chercheur de premier plan à cette intersection disciplinaire. L’IA est en train de révolutionner ses mécanismes inspirés du cerveau.

“Malgré tous les progrès de l’IA, le cerveau réel reste le dispositif d’apprentissage le plus sophistiqué sur Terre, et aucune IA ne peut encore rivaliser avec l’intelligence générale des humains. En même temps, l’IA peut nous aider à révolutionner notre compréhension du cerveau, fournissant des moyens d’analyser et d’interpréter des aspects jusque-là ininterprétables de la base biologique de l’intelligence. Le Dr Richards est particulièrement bien placé pour mener des recherches à l’interface de la neuroscience et de l’IA, grâce à sa formation en informatique et en neuroscience expérimentale. Très peu de chercheurs dans le monde possèdent la capacité de parler si couramment les langues de l’apprentissage machine et des neurosciences. ”

Yoshua Bengio, Directeur scientifique
Mila, Institut d’Intelligence Artificielle du Québec
Professeur titulaire, Département d’informatique et de recherche opérationnelle,
Université de Montréal

“Son programme de recherche le positionne entre les disciplines de l’intelligence artificielle, de la neurophysiologie et des neurosciences comportementales. Dans ces espaces – les trous entre les disciplines de la recherche traditionnelle – il existe un énorme potentiel scientifique. Blake chevauche habilement ces domaines multiples, et il exploite déjà les richesses de sa position avantageuse “.

Paul Frankland, chercheur principal
Chaire de recherche du Canada en neurobiologie cognitive
Professeur aux départements de psychologie, de physiologie et à l’institut des sciences médicales
Université de Toronto

Dr Richards a reçu plusieurs prix et distinctions pour ses contributions. En 2016, il a reçu un Google Research Faculty Award pour ses recherches sur le renforcement de l’apprentissage et la mémoire; en 2017, il est devenu membre du programme Learning in Machines and Brains de CIFAR (Institut canadien de recherches avancées); en 2018, il a reçu un prix du chercheur en début de carrière du gouvernement de l’Ontario; et plus récemment, il a été nommé membre affilié de la «Vector Institute for AI». Ces reconnaissances s’ajoutent au financement qu’il a reçu pour ses recherches de plusieurs sources hautement compétitives, notamment la Fondation canadienne pour l’innovation, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, le programme Human Frontiers Science, le Allen Institute for Brain Science, et Google. Dernièrement, le Dr Richards a été nommé l’un des 29 titulaires d’une chaire en IA Canada-CIFAR dans le cadre de la Stratégie pancanadienne sur l’IA.

En plus de ses contributions à la recherche, le Dr Richards est un membre actif des communautés des neurosciences et de l’IA. Avec le Dr Timothy Lillicrap de Google DeepMind, il a organisé un atelier sur l’apprentissage en profondeur et les neurosciences lors de la conférence 2016 sur la neuroscience des systèmes et des systèmes informatiques (COSYNE). Il a également co-organisé l’année dernière un symposium sur le cerveau organisé par CIFAR, qui a réuni des neuroscientifiques et des experts en apprentissage machine et qui a suscité plusieurs nouvelles collaborations interdisciplinaires dans le milieu de la recherche au Canada. Encore plus récemment, il a aidé à organiser une session sur la consolidation de la mémoire lors de la conférence sur les neurosciences cognitives et computationnelles de 2018 à Philadelphie. Enfin, le Dr Richards est reconnu, par tous ceux qui ont travaillé avec lui dans un laboratoire, comme un leader naturel et un excellent mentor.

Le Dr. Richards a partagé ses découvertes avec le public, par de nombreuses interviews avec la presse populaire (notamment The New York Times, The Independent, The BBC et NPR) et des conférences lors d’événements publics tels que Pint of Science et NeuroTechX. Il est toujours intéressant et facile à comprendre lors de ses apparitions publiques et est un excellent ambassadeur de la recherche sur les liens entre l’intelligence artificielle et les neurosciences. Il a gracieusement accepté d’animer la conférence publique de l’ACN 2019 avec Geoffrey Hinton le 21 mai 2019 à Toronto.

Le Dr Blake Richards est un jeune chercheur exceptionnel, dont les travaux intègrent de manière transparente les approches avancées en neurosciences, en neuroimagerie, en informatiques et en intelligence artificielle pour faire progresser notre compréhension du cerveau, mais aussi pour contribuer au développement de l’intelligence artificielle. L’Association canadienne des neurosciences est très fière de le nommer Jeune chercheur de l’ACN 2019.

Visitez le site Web du laboratoire d’apprentissage en circuits neuronaux (LiNC): linclab.org

Source : Association Canadienne des Neurosciences