9 Déc 2018

Poste en linguistique computationnelle Faculté des Arts (Département de linguistique) et la Faculté des Sciences (École d’informatique) – Université McGill

Le Département de linguistique et l’École d’informatique de l’Université McGill invitent des candidats pour un poste conjoint menant à la permanence en linguistique computationnelle. On prévoit que la nomination se fera au rang de professeur adjoint. Nous cherchons des candidats intéressés à l’étude de la langue du point de vue computationnel, mathématique et quantitatif. Le candidat idéal aura une expertise à la fois en sciences du langage et en science informatique. Les spécialisations en recherche potentielles comprennent, par exemple, la linguistique computationnelle, les processus dans les langues naturelles, les processus de la parole, la science cognitive informatique, l’apprentissage automatique appliqué aux données langagières et la création de modèles quantitatifs du langage.

Les candidats exceptionnels peuvent être éligibles à une chaire CIFAR en intelligence artificielle (https://www.cifar.ca/ai/pan-canadian-artificial-intelligence-strategy), selon leur profil de recherche. Un candidat retenu qui satisfait les conditions d’éligibilité au programme de Chaire de recherche du Canada pourra recevoir le soutien de l’université pour une nomination à une chaire de niveau 2 en linguistique computationnelle, laquelle procure du temps protégé pour la recherche au sein d’un poste académique à temps plein. Plus de renseignements seront offerts ci-dessous.

Le Département de linguistique et l’Ecole d’informatique offrent un environnement collégial avec des possibilités d’intéragir avec des chercheurs en linguistique et en intelligence artificielle de renommée mondiale, avec de la recherche dans des domaines tels que la syntaxe, la sémantique, la pragmatique, la phonologie, la phonétique, la variation et le changement linguistique, la robotique, les sciences en données sociales, le traitement automatique des langues naturelles, la informatique théorique, les systèmes de traitement de données à grande échelle et plusieurs autres domaines.

Montréal abrite des communautés actives en linguistique, en sciences du langage et en intelligence artificielle. De plus, les deux départements ont des liens avec de nombreuses autres unités telles que le Département de psychologie, l’Ecole des sciences et désordres de la communication, des instituts universitaires (par ex. Mila et le Centre de recherche sur le cerveau, le langage et la musique), des groupes de l’industrie en recherche sur l’intelligence artificielle (par ex. Google, Facebook, Microsoft, Samsung, Borealis, Thales, et plusieurs autres), de même qu’une communauté florissante et en croissance rapide en intelligence artificielle et de startups en sciences des données. Montréal est une ville historique et cosmopolite qui compte plusieurs universités et est considérée comme étant l’une des meilleures villes pour les étudiants.

(*) Dans le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois valeur d’un féminin, d’un masculin et d’un non-binaire. Tel que suggéré dans la section décrivant l’importance que l’on attribue à la diversité, l’emploi du masculin générique n’est qu’un choix grammatical visant alléger le texte.

Tâches principales

On s’attend à ce que le candidat retenu développe un programme de recherche vigoureux financé par un organisme extérieur, communique ses résultats à la fois dans des forums professionnels et dans des forums publics et contribue à l’enseignement à la fois au premier cycle et aux cycles supérieurs en linguistique et science informatique et participe au service professionnel à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’université.

Qualifications et formation exigées

Les qualifications générales consistent en un doctorat en linguistique, en sciences du langage,en science informatique ou dans un domaine connexe, en plus d’une excellence démontrée en recherche et en enseignement dans leur(s) domaine(s) de spécialisation.


RENSEIGNEMENTS SUR L’EMPLOI


Catégorie de l’emploi :

     Poste menant à la permanence

Rang :

     Professeur adjoint

Statut professionnel :

     Temps plein

Salaire :

     La rémunération salariale sera établie en fonction des qualifications et de l’expérience.

Date limite pour les mises en candidature :

    L’examen des candidatures commencera le 2 janvier 2019 et continuera jusqu’à ce que le poste soit rempli.

PROCESSUS DE MISE EN CANDIDATURE


Il faut déposer le dossier de candidature auprès du site Internet suivant : https://academicjobsonline.org – AsstProf#12820

Il faut inclure au dossier les documents justificatifs suivants :

  • Une lettre de présentation;
  • Un curriculum vitæ ;
  • Une énoncé sur la recherche;
  • Une déclaration sur l’enseignement
  • Des exemplaires de leur recherche
  • Des évaluations de leur enseignement (lorsque disponibles);
  • Une lettre faisant état de l’expérience du candidat ou de la candidate dans le domaine de la recherche;
  • Le nom et les coordonnées de trois personnes prêtes à fournir des références. Pour les candidatures de niveau 2 au rang de professeur adjoint qui ont obtenu leur doctorat depuis les trois dernières années, l’une des trois références doit être le directeur ou la directrice de thèse de doctorat.

Tout candidat devra fournir le nom et les coordonnées de trois personnes prêtes à fournir des références. Pour les candidatures de niveau 2 au rang de professeur adjoint qui ont obtenu leur doctorat depuis les trois dernières années, l’une des trois références doit être le directeur ou la directrice de thèse de doctorat.

Toute demande de renseignements supplémentaires peut être acheminée au: ling.ai@cs.mcgill.ca


ENGAGEMENT EN MATIÈRE D’ÉQUITÉ ET DE DIVERSITÉ

L’Université McGill recrute en fonction du mérite et s’engage fermement à respecter les principes d’équité et de diversité au sein de sa communauté. Nous accueillons favorablement les demandes d’emploi des personnes racisées et de minorités visibles, des femmes, des personnes autochtones, des personnes handicapées, des minorités ethniques, des personnes de toute orientation et identité sexuelles, ainsi que toute personne possédant les aptitudes et les connaissances lui permettant de travailler en collaboration avec diverses communautés.

McGill reconnaît en outre et considère à juste titre l’incidence de congés (comme les congés liés à des soins apportés à un membre de la famille ou liés à des problèmes de santé) qui auraient pu causer des interruptions ou des ralentissements de carrière. Nous encourageons les personnes candidates à nous informer de tout congé qui aurait eu un effet sur leur productivité, et conséquemment sur leur cheminement de carrière. Cette information sera prise en considération afin d’assurer une évaluation équitable du dossier de candidature.

L’Université McGill met en œuvre un programme d’équité en matière d’emploi et invite les membres des groupes visés à indiquer leur appartenance à ces derniers dans leur dossier de candidature. L’établissement cherche également à assurer le traitement équitable et la pleine intégration des personnes handicapées en déployant tous les efforts nécessaires pour mettre en œuvre les principes de design universel de manière transversale, parmi tous les aspects de la communauté de McGill, et à l’aide des politiques et des procédures sur les mesures d’adaptation en milieu de travail. Les personnes handicapées qui pourraient avoir besoin d’accommodements à n’importe quelle étape du processus de candidature sont invitées à communiquer en toute confidentialité avec la professeure Angela Campbell, vice-principale exécutive adjointe (équité et priorités académiques) par courriel ou par téléphone au 514-398-1660.

Nous encourageons toutes les personnes qualifiées à postuler; veuillez noter que, conformément aux exigences de l’immigration canadienne, la priorité sera toutefois accordée aux Canadiens ainsi qu’aux résidents permanents.


CHAIRES DE RECHERCHE DU CANADA

Le titre de Chaire de recherche du Canada est également ouvert aux candidats internes qui occupent déjà un poste de professeur titulaire à l’Université McGill, qui participent activement dans le domaine de recherche décrit et qui contribuent à l’enseignement de la linguistique et de l’informatique à la fois au premier cycle et aux cycles supérieurs.  

Pour les candidats au niveau 2 de la CRC au rang de professeur adjoint ayant complété leur doctorat dans les trois années précédentes, le directeur de thèse fournir une des références. Les candidats internes à la CRC doivent soumettre un énoncé des intérêts en recherche en harmonie avec le domaine désigné pour la chaire, en plus d’un curriculum vitae récent.